(suite aux mesures gouvernementales – exposition reportée en 2021)

/ Enoch, Réactivation 2011

Sur une proposition de Dominique Beaufrère et Caroline Corbal-Albessard.

« Enoch, Réactivation 2011» est la réactivation d’une action réalisée en 1978 et intitulée Enoch  (collection permanente du CAPC, musée d’art contemporain de Bordeaux ). Ces quinze photographies en noir et blanc sont donc réalisées 33 ans après la série de 1978.

L’action réactivée par Jean-Paul Thibeau a été photographiée par Céline Domengie, chez Joël-Claude Meffre à Séguret (84) le 15 août 2011.

– Dans un document pédagogique *du CAPCmusée on peut lire : Jean-Paul Thibeau, Enoch, 1978 : (Enoch, père de Mathusalem, un des premiers patriarches enlevé par Dieu hors de la Terre) ; quatorze photographies ; noter l’épaisseur de la terre qui recouvre le visage ; les mains sculptent-elles un nouveau visage ou essaient-elles d’enlever une gangue pour retrouver l’original, les origines ?

– « La tête d’Enoch est destinée à être défaite parce que le rêve ne peut demeurer rêve sans qu’on s’en défasse. La face d’Enoch dégouline des épaules comme sous une pluie d’hiver et fond en une masse informe qu’on roulera et pétrira à nouveau dans les mains pour la rendre à sa seule réalité : de la terre mouillée de la sueur d’un front rendu à la lumière. » Extrait du texte écrit à propos d’Enoch par le poète-écrivain Joël-Claude Meffre, en février 2012.